Cyclique

Le ciel si peu las sous nos pas. Un ciel éclatant, étincelant, brûlant, brillant.

Tu étais près de moi, et nous marchions main dans la main sous un ciel inlassablement bleu.

Et puis, insidieusement, la nature a revêtu son manteau automnal.

Le ciel si las sous mes pas. Un ciel morose, morne, maussade.

Je marche seule sous le ciel de novembre, le regard suspendu à ton image diaprée, qu’accentuent les couleurs flamboyantes de la saison.

12202600_1657361577840313_1165746443_n

  12212060_1657361574506980_1520969421_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s